Histoire du site Émile Girardeau de « La Thomson » à saint Égrève

histoire_thomsonLa région de Grenoble est souvent qualifiée de « Silicon Valley à la française ». En mars 2014, Grenoble a été sacrée 2e ville la plus innovante d’Europe après Barcelone par la Commission européenne. Selon le magazine Forbes, c’est même la 5e ville la plus innovante au monde derrière Eindhoven, San Diego, San Francisco et Malmö. Pourquoi une telle concentration d’entreprises technologiques dans cette cité au pied des Alpes ?
L’objet de cet article est d’apporter quelques éléments de réponse à cette question en retraçant l’histoire d’un site industriel qui a eu un apport significatif pour l’essor des industries de l’électronique dans cette région.
Aujourd’hui dans le « Y grenoblois » autour des vallées du Drac et de l’Isère, se dénombrent huit entreprises dans le domaine de l’électronique qui ont toutes en commun d’avoir pris naissance, au moins pour une part, dans le « centre Émile Girardeau » situé à Saint-Égrève, à 6 km de Grenoble. Au total, ces entreprises emploient en 2015 plus de 8000 personnes.
Pour lire l’article…

Les articles similaires...