Résumé de la conférence sur la Machine à Vapeur dans tous ses états du 03 février 2020


Cette conférence autour de la machine à vapeur dans ses premières réalisations, avant Watt, est présentée par Bernard Delaunay, qui a entamé des études d’histoire après son départ en retraite, puis soutenu une thèse de doctorat consacrée à la pensée technique de l’Académie royale de sciences dans la première moitié du XVIIIe siècle
Ces travaux reposent sur un dépouillement systématique des registres de séances de l’Académie, permettant de retracer les attributions de « privilèges ».
En suivant le parcours détaillé d’obtention d’un « privilège exclusif », ancêtre du brevet d’invention, on voit se mettre en place une approche « technologique », et l’on voit aussi aussi quelles évolutions significatives – machine de Savery et ses dérivés, machine de de Newcomen – conduisent à la machine de Watt, qui stabilise ce type de machine.
Ce parcours met au passage en évidence à la fois l’autonomie des techniques dans leur évolution (transformation progressive de la pompe en un moteur d’usage plus général), la présence permanente des contraintes économiques, voire écologiques (nécessité du bois ou du charbon, pollution du voisinage), et l’apport essentiel des connaissances scientifiques (existence du vide, pression atmosphérique).
Ce parcours fascinant conduit à un riche échange de questions et réponses.
Pour en savoir plus…

Les articles similaires...